Abonnez-vous

Au sommaire du numéro en cours

Table ronde : Carrosseries, objectif rentabilité !
Interview : René Prévost, président de la Fédération française de la franchise
Comparatif  : Les stations de climatisation au R1234
Centres-autos : Midas VS Speedy
Réparation Collision : Pièces de réemploi, premier catalogue national en ligne

Toute l’information pour l’univers du garage

Immatriculations août : 10e baisse mensuelle

par le

Le marché auto reste désespérément déprimé. Pour le 10e mois consécutif, les ventes de voitures particulières neuves ont reculé, affichant – 11,4 % en données brutes et à nombre de jours ouvrables comparable. Avec 96 115 voitures écoulées, les ventes des constructeurs sont passées sous la barre des 100 000 unités, une première depuis juin 1997.

Comme le souligne le cabinet d’analyse Xerfi : « Il faut voir dans ces chiffres les conséquences d’une conjoncture très difficile sur le marché français. Le chômage s’accélère et dépasse la barre des 3 millions de personnes. Les pressions sur le pouvoir d’achat sont fortes. Quant aux entreprises, elles cherchent à réduire leurs dépenses de fonctionnement. Certes, l’État a apporté son aide à la filière auto. Mais ces dernières ciblent désormais les voitures électriques et hybrides, qui restent encore des niches de marché. Bref, pas de quoi relancer les ventes des constructeurs. Les prochains mois ne seront guère meilleurs selon nos prévisions, et ce malgré le Mondial de l’automobile de Paris qui s’ouvre fin septembre.  »

PSA et Renault demeurent en grande difficulté. Leurs ventes totales ont chuté de 15,2 % en août. Dans le détail, PSA baisse de 10,6 %, dont – 3,4 % pour Peugeot et – 19 % pour Citroën. Les immatriculations du groupe Renault sont en repli de 20,6 % avec toutefois des évolutions contrastées selon ses deux grandes marques : – 29,9 % pour le Losange et + 21,1 % pour Dacia. Du côté des constructeurs étrangers, les évolutions sont toujours très contrastées. Globalement, les ventes se sont repliées de 6,8 %. Les marques “ low cost ” comme celles d’origine asiatique ainsi que les véhicules haut de gamme allemands résistent bien : + 3,9 % pour Toyota, + 31,4 % pour Hyundai, + 26,3 % pour Mercedes et + 7,5 % pour BMW. Les performances du groupe Volkswagen sont proches de l’évolution du marché (– 6,8 %). Mais sa marque low cost, Skoda bondit de 14,9 %, et le haut de gamme représenté par Audi enregistre + 8,4 %. Les autres marques étrangères sont dans le rouge : – 13,3 % pour GM, – 43,2 % pour Ford, – 5,5 % pour Nissan et – 32,2 % pour Fiat.

L'info en continu

Estimer son potentiel clients en ligne 3 septembre 2012 par Fabio CROCCO Secteur Delphi forme à Automechanika 4 septembre 2012 par Fabio CROCCO Secteur

- Voir tous les articles