Abonnez-vous

Au sommaire du numéro en cours

Enquête : Multimarquisme, le coming out des constructeurs
Interview : Olivier Legrand, Federal-Mogul
Astuce : L’hydrogène au service du décalaminage
Pièces : Bougie, le retour de l’essence !
Comparatif : Les crédits locatifs
Pannes : Le bilan du contrôle technique 2013

Toute l’information pour l’univers du garage

“ 40 millions d’automobilistes ” dénonce les abus de la réparation pare-brise

par le

Louis Derboulle, président de l’association “ 40 millions d’automobilistes ”, ne mâche pas ses mots : « On a le sentiment d’assister à l’essor d’un marché du lifting du pare-brise sur le dos des assurés. À notre grande surprise, certains assureurs semblent faire preuve d’un silence gêné face à cette situation pourtant défavorable à leurs clients. Le dindon de la farce c’est l’automobiliste, qui finance un produit dont il n’a en réalité pas forcément besoin. » Face à l’augmentation annoncée de 2,5 à 4 % des primes d’assurance automobile, “ 40 millions d’automobilistes » s’alerte sur l’importance qu’a prise depuis plusieurs années la réparation des pare-brise dans les dépenses des sociétés d’assurance, ainsi que sur leur impact in fine sur le montant des primes.
L’association, qui a enquêté, constate qu’avec la montée en puissance des campagnes publicitaires autour de la réparation du pare-brise le marché du vitrage a explosé (+ 13,2 % en 2009 d’après SRA. Voir info ici). Le nombre des réparations augmente de 15 % par an. « Une situation qui profite très largement aux réparateurs, au détriment du budget du consommateur » s’insurge l’organisation. D’après ses calculs, sur la base d’une prime moyenne d’assurance constatée de 397 euros, la part de la garantie bris de glace s’élève à 32 euros, soit environ 8 %, alors qu’elle n’était que de 6 % il y a deux ans. Suivant cette même évolution annuelle de 15 %, le montant de la garantie bris de glace s’élèvera d’ici à trois ans, à 48 euros environ. Le seul poste “ garantie bris de glace ” entraînera ainsi une augmentation de 4 % du montant de la cotisation payée par l’automobiliste. Plus particulièrement en ligne de mire de l’association, le marketing agressif et anxiogène de Carglass, qui conduit vers un monopole commercial avec des prix pratiqués 30 % supérieurs à ceux de ses principaux concurrents.

“ 40 millions d’automobilistes ” dénonce aussi la mise en place par les assureurs d’une démarche simplifiée et automatisée afin de faciliter l’accès de leurs assurés à ce service et de limiter les coûts de gestion administratifs. Ainsi, l’automatisation de la procédure, qui a supprimé tout contact préalable entre l’assuré et l’assureur, a transformé le client de l’assureur en un client du réparateur. Ce qui a eu pour conséquence d’amener l’assureur à perdre la maîtrise de sa garantie.

L'info en continu

Pneu Expo 2012 : ambitieux mais incertain 12 janvier 2011 par Christophe CARIGNANO Secteur Réorganisation de Bridgestone Europe 18 janvier 2011 par Christophe CARIGNANO Secteur

- Voir tous les articles

Abonnez-vous à notre magazine Décision Atelier :

Inscrivez-vous :

  Notre newsletter

Notre newsletter hebdomadaire est diffusée auprès des acteurs des filières automobiles.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

  Nos flux RSS

Abonnez-vous à notre flux RSS pour suivre l’actualités de Décision Atelier en cliquant sur le bouton ci-dessous :